Entretien courant


Trempage du bateau


"- [...] Les pagaies sont prêtes. Nous n'oublions rien ?

- Si ; tu avais oublié de faire tremper le canoë, en ce début de saison ; mais je l'en suis occupé." (Gaubert 1946, p. 62).

 

Le trempage du bateau permet de resserrer les joins entre les lattes par gonflage du bois. Il en résulte une meilleure étanchéité. En effet, quand on met un bateau à l'eau qui est resté longtemps au sec, les joints étant desserrés, l'eau entre plus vite dans le bateau.

Tremper le bateau peut être le couler en pleine eau en l'attachant au bord ; le faire reposer sur un fond sablonneux légèrement rempli ; déposer des serpillères mouillées au fond du bateau au garage.

Attention, ne pas le remplir d'eau, posé sur la pelouse ou un sol dur. Il se déformerait sous le poids de l'eau.


Séchage


Boutin (1961, p. )

Il rappelle aussi l'importance de la ventilation des caissons fermés des gros bateaux (p. 89). On peut faire le parallèle avec les caissons fermés de certains bateaux. Certains caissons équipés d'ouverture laiton ou bronze nécessitent une aération, une fois le bateau sorti de l'eau ou en tous cas avant stockage. Attention à ne pas égarer ces bouchons.