Le canoë en Amérique du nord

Le canoë indien : écorce de bouleau

 

C'est sur le continent nord-américain que débute l'histoire du canoë ouvert. Les Indiens des forêts se construisaient ces esquifs légers, porteurs, faciles à construire avec les matériaux locaux, pour se déplacer et transporter des marchandises. C'est le canoë indien ou d'écorce.

Les premières traces de ces bateaux pourraient remonter à 2 500 ans avant JC (Gendron, in sous De Ravel et De Thoisy-Dallem 2004, p. 5).

 

Le kayak inuit : peau de phoque

 

Les Inuits vivant en bord de mer, se sont fabriqué des kayaks fermés pour la chasse au phoque. 

Le premier contact d'un Européen avec ce type de bateau remonte à 1576 (Robert-Lamblin, in sous De Ravel et De Thoisy-Dallem 2004, p. 9). Il fut transformé et popularisé par MacGregor dans la deuxième moitié du XIXè siècle.

 

Le canoë canadien : tout bois et entoilé

 

Les premiers colons blancs, conquérants et désireux de richesses (traite de la fourrure, explorations des terres du nord et de l'ouest), ont utilisé ces canots d'écorce avant de les améliorer pour leurs besoins. Il leur fallait plus de solidité. Ils ont donc remplacé l'écorce de bouleau trop fragile par des lattes de bois.

 

Des entreprises canadiennes réputées commercialisaient ce type de bateau : Lakefield, Peterborough, Chestnut ; Old Town aux Etats Unis.

 

 

Contacter Héritage Canoë Bois

 

Découvrir le forum canoë bois

 

La Marne, Créteil 94
La Marne, Créteil 94